Les Barbares de Gorki

Les Barbares, mis en scène par Eric Lacascade, vient de s’achever au théâtre de la Colline à Paris. Un texte à l’état brut qui, un siècle après avoir été écrit par un Gorki révolutionnaire dans une Russie en trouble (en 1905), n’a pas perdu de sa puissance. Pour n’avoir jamais lu Gorki auparavant, je comprends mieux pourquoi il est devenu un écrivain fétiche de l’URSS au point d’avoir sa ville natale, Nijni-Novgorod rebaptisée à son nom.
La mise en scène de Lacascade est tout simplement fabuleuse et épouse à merveille la puissance dramatique du texte. Bref, un Lacascadeà surveiller pour ses prochaines mises en scène. (note 10/10)

Laisser un commentaire