Boarding Gate

Après plusieurs années de boycott total du cinéma français (manque d’originalité peut être ?), j’ai pensé que la réconciliation se ferait pendant le dernier film d’Olivier Assayas, Boarding Gate. Sur le papier, tous les ingrédients d’un bon thriller étaient là : casting international, action entre Paris et Hong Kong, histoire mêlant un businessman déchu, une créature soumise et machiavélique et un gang chinois véreux, etc.
Mais le suspens s’arrête là… dialogues plats et prétentieux, mise en scène banale, intrigue pitoyable, plans qui s’enchaînent sans queue ni tête, personnages sans aucune épaisseur. Bref, une belle illustration de ce que le cinéma français ne sait plus faire (malgré un casting international)… un film qui tienne en haleine! A éviter à tout prix (note : 0/10)

Laisser un commentaire