Lust, Caution

Lust, Caution raconte l’histoire de résistants chinois lors de l’occupation japonaise des années 1940 à travers celle d’une jeune étudiante à qui est assignée la mission de séduire un des chefs de la collaboration chinoise avec les Japonais. Ce qui se veut être un thriller entre érotisme, suspens et bravoure est limité par le manque de profondeur des caractères… ce qui se veut subtil est lourdement stéréotypé mais on se laisse séduire par l’esthétique des images, dernier rempart avant l’ennui (note : 3/5).

Laisser un commentaire