Roméo & Juliette

On peut voir à trois reprises l’adaptation de Roméo & Juliette de Preljocaj et en ressortir à chaque fois époustouflés. Le mélange Preljocaj (pour la chorégraphie surpenante)/Bilal (pour les décors et les costumes)/Prokoviev (pour la musique) a quelque chose de magique. On oublie qu’on a déjà vu/entendu cette histoire un nombre incalculable de fois et on se laisse emporter dans un monde totalitaire où la danse sensuelle des deux amants représente le seul espoir. Magnifique. (note : 5/5)

Laisser un commentaire