L’Arrangement

L’Arrangement, adapté par Elia Kazan de sa propre nouvelle éponyme, nous rappelle la puissance d’une image simple (un homme, un paysage, une musique, …) lorsque le génie d’un réalisateur et des acteurs lui donnent une force dramatique inégalée (et, par opposition, la médiocrité générale du cinéma actuel qui regorge de sophistications inutiles). Kirk Douglas, impressionnant, y incarne un homme dont la réussite matérielle ne le sauve pas du vide intérieur et des démons du passé. Faye Dunaway, froide beauté fatale, est la muse du film. Elia Kazan confirme (beaucoup le savaient déjà bien avant moi) qu’il fait partie des grands du cinéma. (note : 5/5)

Laisser un commentaire