Django Unchained

L’histoire d’un esclave noir libéré par un chasseur de primes dans le sud des Etats-Unis deux ans avant la guerre de Sécession est un vrai Tarentino avec tout ce que ça implique de violence théâtrale, musique neo-country, rebondissements et affiche impressionnante. Entre western spaghetti et violence de série Z (chère à Tarentino), Christoph Waltz (le chasseur de primes) et Jamie Foxx (Django) interprètent leur rôle avec intensité et humour. Le seul regret… à force d’attendre et d’avoir « du vrai Tarentino », on se demande où sera le renouvellement de Tarantino dans ses prochaines oeuvres. (note : 3/5)

 

Laisser un commentaire