The French Dispatch

Wes Andersen nous fait voyager dans Ennui, ville française imaginaire des années 1950-60, à travers le regard de journalistes excentriques en charge du supplément du dimanche d’un magazine du Kansas. On y croise un détenu psychopathe devenu artiste malgré lui, la jeunesse de mai 68 et ses contradictions, un reportage culinaire qui tourne au polar absurde. Des histoires décousues où l’absurde se mélange à la normalité et où les dialogues savants entretiennent l’ennui sans qu’il devienne débordant. Amusant au final (note : 3/5)

Laisser un commentaire