Ida

Ida, de Pawel Pawlikowski porte bien l’adjectif « éblouissant » accolé à l’affiche du film. Dans une Pologne des années 60 dont le gris présumé devient atemporel avec le noir et blanc choisi pour le film, une orpheline élevée au couvent part à la rencontre de sa tante encore en vie. Cette rencontre sera une première étape pour une confrontation avec les démons de l’histoire polonaise sous l’occupation nazie et un christianisme quasi mystique. Le visage d’Agata Trzebuchowka (Ida) est celui de l’ange qui regarde et expérimente, protégé par son monde parallèle et exclusif… et qui finit par nous demander « a potem » (et alors?) avant de retourner dans son monde mystique. Envoûtant. (note : 5/5)

Laisser un commentaire